loader

1er code de l’Urbanisme et de la construction de la Rdc: Muabilu entre dans l’histoire

Travail d’hercule et une première en République démocratique du Congo. Désormais, le pays va se doter d’un moment à l’autre de son propre  code de l'urbanisme et de la construction. Fini le désordre dans le secteur et les hésitations. Le projet de cet instrument juridique  a été remis officiellement ce jeudi 10 septembre 2020 au ministre d'État, ministre de l'Urbanisme et de l’Habitat, Pius Muabilu Mbayu Mukala, au cours d'une cérémonie dans son cabinet de travail.

Pour Pius Muabilu, il s'agit d'une étape importante franchie pour fixer les principes de constructions urbaines. Le patron de l'Urbanisme et Habitat rassure que cette loi va combler le vide juridique laissé par le décret de 1957. Il parle d'une heureuse expérience et promet de convoquer dans quelques jours l'atelier de validation de ce texte, avant sa transmission au Premier ministre.

« Pour mon cabinet, pour le Premier ministre, pour le Président de la République, c’est un jour mémorable, historique et qui rend aux Congolais ce qu’ils ont toujours attendu sur le plan urbanistique et sur le plan de la construction. On a beau parlé des sites non aedificandi, des sites accidentés, et du désordre dans le secteur », explique avec joie Pius Muabilu, qui pense que sans cet instrument, 63 ans après, on devait contribuer à naviguer à vie.

 

Et de renchérir que notre pays a évolué dans ce secteur de l’urbanisme  et dans la construction, avec un texte légal vétuste et inadapté: le décret du 20 juin 1957.  Ce décret est en déphasage total avec les réalités socio-démocratiques, avec les réalités technologiques, avec les spécifiques écosystémiques. Donc, le pays était dans le trou et continuait à s’enfoncer sur le plan de l’urbanisme et de la construction.

« Je suis fier aujourd’hui d’avoir apporté cette petite pierre à l’édifice. Je suis fier de mon administration, de ces experts qui ont travaillé dans des conditions très difficiles. Je suis fier que nous avons démontré que nous avons de très hauts cadres, de grands professeurs qui savent mieux faire les choses et contribuent efficacement à l’édification d’un Congo grand dans ce secteur », se réjouit-il, tout en reconnaissant et en saluant la contribution du professeur Kalambayi Lumpungu de l’Université de Kinshasa et des experts qui l’ont accompagné.



Autres actualités

Actualités Récentes

REPLAYS

Présentation de l'équipe

RTGA