loader

Lutte contre la COVID-19: Les Etats-Unis offrent 50 respirateurs à la Rdc

Le gouvernement des Etats-Unis, à travers l'Agence américaine pour le développement international (USAID), a fait don de 50 respirateurs neufs et ultramodernes à la République démocratique du Congo (RDC) pour appuyer ses efforts de lutte contre la covid-19. Ce don répond à l'offre généreuse du président Trump de ces fournitures indispensables et soutient la réponse urgente de la RDC à la pandémie. La cérémonie de remise de ce don s’est déroulée mercredi 23 septembre 2020,  à l’hôtel du gouvernement, en présence du ministre d’Etat, ministre de la Coopération internationale, intégration régionale et Francophonie, Pépin Guillaume Manjolo, qui a reçu des mains de l’ambassadeur des USA  en Rdc, Mike Hammer, le certificat attestant la remise des respirateurs.   

A travers ce don du gouvernement et du peuple américain, l’adage selon lequel ‘’on reconnait un ami dans le malheur’’, vient de trouver son sens. Frappés de plein fouet par la covid-19, les Etats-Unis viennent de démontrer une fois de plus que donner ne signifie pas l’abondance ; mais c’est un don de Dieu qui n’est pas l’apanage de n’importe qui.

A en croire, Mike Hammer, ambassadeur des Etats-Unis en Rdc, ces respirateurs, produits aux États-Unis reposent sur une technologie de pointe et très demandée. Ils sont compacts, peuvent être déployés et offrent à la Rdc la flexibilité nécessaire pour traiter les patients touchés par le virus. Pour les patients dont les poumons ne fonctionnent pas correctement, alors qu'ils reçoivent de l'oxygène, cette ressource vitale pourrait leur sauver la vie. « Nous espérons que ces toutes nouvelles machines de qualité sauveront un nombre incalculable de vies, au moment où nous travaillons tous ensemble pour vaincre la pandémie de la covid-19», a-t-il déclaré. Et d’ajouter qu’en dotant le gouvernement de la RDC de ces respirateurs, le gouvernement américain réitère son engagement à travailler main dans la main avec le peuple congolais dans le cadre de notre partenariat privilégié, pour la paix et la prospérité.

En plus des respirateurs, l'USAID finance un dispositif de soutien adapté constitué d'accessoires, de plans de service et d'assistance technique. Ce don vient s'ajouter à quelque 35 millions de dollars que le gouvernement américain a engagés en RDC, dans la lutte contre la pandémie. Le soutien du gouvernement américain comprend une assistance technique pour la logistique et les chaînes d'approvisionnement en produits de base, afin de s’assurer que les médicaments essentiels contre la covid-19 atteignent leurs destinations prévues.

Il garantit également une meilleure sensibilisation à l'hygiène et la lutte contre la désinformation, le renforcement des soins cliniques, le développement des capacités des laboratoires, l'amélioration de la surveillance des maladies et la recherche des contacts, etc. Depuis des décennies, les Etats-Unis sont le premier donateur mondial d'aide bilatérale en matière de santé. En effet, depuis 2009, les contribuables américains ont généreusement consacré plus de 100 milliards de dollars à l'aide à la santé et près de 70 milliards de dollars à l'aide humanitaire.

Grâce à une approche panaméricaine, les Etats-Unis apportent un soutien vital, en coordonnant leurs efforts avec le gouvernement de la RDC et d'autres parties prenantes, en vue d’identifier les domaines d'investissement prioritaires. Etant donné qu'une menace de maladie infectieuse peut devenir une menace universelle, les Etats-Unis appellent les autres donateurs à contribuer à l'effort mondial de lutte contre la covid-19.

Un cumul de 10.456 cas au 17 septembre 2020

Pour sa part, le ministre Pépin Guillaume Manjolo, a remercié les USA pour ce don de matériel médical qui ne fera qu’accompagner la gestion de la covid-19 en Rdc. Il a montré que la pandémie demeure une préoccupation, en même temps quelque chose qui révèle que l’humanité est presque égale de part et d’autre sur tous les continents qui doivent rester également solidaires. Pour lui, au-delà du partenariat, l’acte posé par le gouvernement américain est un signe profond d’humanité de la part des Américains.

La situation épidémiologique au 17 Septembre 2020 se présente de la manière suivante : Cumul de cas : 10.456 ; Personnes décédées: 308 ; Personnes guéries:9.863. Comme points saillants, il y a lieu de citer les faits suivants : Une nouvelle province a connu son premier cas de contamination. Il s’agit de la province de Maniema; 15,1% des professionnels de santé ont été contaminées; Il n’a pas été remarqué de cas de contamination en milieu scolaire depuis la reprise des activités scolaires; La tendance à la baisse de contamination se poursuit; Demande du Ministère de la Santé d’obtenir l’acquisition des tests rapides, notamment ceux proposés par les Coréens ; Un cas positif a été testé chez un candidat au voyage retour vers l’étranger.

La Rdc a pris la mesure de la pandémie à coronavirus

Lors de son discours, le mardi 22 septembre 2020 à la 75ème session ordinaire de l’Assemblée générale de l'Organisation des Nations Unies, le Président de la République, Félix Tshisekedi a indiqué que dès la détection du 1er cas de Covid-19 à Kinshasa le 10 mars 2020, son Gouvernement a immédiatement pris des mesures rapides et décisives pour contenir la propagation du virus. Et, au regard de la gravité et la nature hautement contagieuse et mortelle de la pandémie, il a décrété l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national après avoir créé une Task Force Présidentielle et une cellule multisectorielle de riposte contre la Covid-19.

« Nous avons ainsi réussi à capitaliser les acquis de la gestion de l’épidémie d’Ebola pour améliorer nos capacités de riposte face à la pandémie de covid-19 qui se chevauchaient. Concrètement, les mesures prises ont été dans le sens de : Capitaliser les ressources humaines formées, expérimentées, lors des précédentes épidémies de la maladie à virus Ebola pour leur redéploiement rapide, afin de participer à la riposte contre la covid-19 ; assurer une gestion efficace et efficiente par une approche multisectorielle en dupliquant le montage de la stratégie de lutte contre l'épidémie de la maladie à virus Ebola ; progresser vers la mise en place d’une couverture sanitaire universelle dont la feuille de route est en cours d’élaboration en ce moment », dit-il.

Dans cette dynamique, explique-t-il, le Gouvernement a mis en place un Comité multisectoriel et un Secrétariat technique qui a élaboré un plan structuré de la riposte contre la covid-19. La finalité étant de relever les défis variés et complexes qui ont été entraînés par la covid-19 dans les secteurs de la santé, de l’économie et de la sécurité, le Chef de l’Etat avait instruit sa Task Force ainsi que le Gouvernement de travailler en étroite collaboration pour coordonner l’élaboration du Programme multisectoriel d’urgence d’atténuation des impacts de la pandémie, Programme qu’il a personnellement lancé le 18 juin 2020.

Ce programme Multisectoriel symbolise la détermination de mon Gouvernement de prendre en main et de répondre activement et dans un court terme aux effets d’entrainement de la pandémie de covid-19, avec l’objectif d'atténuer autant que possible les impacts de celle-ci, en particulier sur le plan économique et social.

Le Président de la République a saisi cette opportunité pour exprimer toute sa gratitude pour l’assistance apportée à son pays par



Autres actualités

Actualités Récentes

REPLAYS

Présentation de l'équipe

RTGA