loader

Bukavu, Goma, Kikwit et Matadi: Lazare Dakahudyno lance la mission des Plans urbains de référence

le Coordonnateur du Projet de développement urbain (PDU), M. Lazare Dakahudyno Wakale Minada, a lancé hier lundi 09 novembre 2020, la mission des Plans urbains de référence (PUR). Ce lancement a eu lieu à l’issue d’une réunion des parties prenantes tenue ce même jour sous une pluie battante au siège de ce projet à Kinshasa.

L’objectif général de cette mission est de doter chacune des quatre villes ciblées du projet PDU, à savoir, Bukavu (Sud-Kivu), Goma (Nord-Kivu), Kikwit (Kwilu) et Matadi (Kongo Central), d’un document de planification urbaine, alliant la programmation d’investissements à la planification spatiale. Ce, en vue de la maîtrise du développement urbain d’une part, et de permettre à l’autorité municipale un meilleur encadrement des initiatives publiques et privées majeures d’autre part.

Spécifiquement, cette mission vise entre autres, à fournir aux quatre villes cibles du projet PDU, des outils susceptibles de renforcer leurs capacités dans la maîtrise du développement urbain ; à maîtriser et encadrer les extensions urbaines (élaboration des PUR et de PPA (Plans particuliers déménagement) à titre pédagogique) ; et à faciliter la mise en cohérence des investissements des Gouvernements central et provinciaux sur le territoire urbain.

Mais aussi, à organiser, orienter et encadrer les investissements privés majeurs et ceux des partenaires techniques et financiers autour d’un développement harmonieux de la ville ; et à disposer d’outils de pilotage des phénomènes de résilience urbaine et d’adaptation au changement climatique.

La mission consiste à l’élaboration des Plans urbains de référence. Lesquels comprennent des documents graphiques à des échelles appropriées et adaptées à chaque ville ciblée du projet ; des documents écrits, notamment une note de présentation, les prescriptions en matière d’urbanisme, d’affectation des sols, et les directives d’occupation spatiale, etc. 

Mais aussi, les études spécifiques, notamment l’élaboration de deux plans particuliers d’aménagement au moins par ville à titre démonstratif/pédagogique dans les zones jugées utiles ; les mesures de renforcement des capacités et d’accompagnement divers ; la version résumée du PUR approuvé sous forme de plaquette ou de brochure (à éditer pour large diffusion/vulgarisation).

 La mission consiste aussi à l’accompagnement des villes cibles du projet dans le processus d’approbation des PUR réalisés ; et la formation des agents municipaux sur le suivi, l’évaluation et le processus de mise à jour des documents de planification urbaine et de programmation des investissements urbains.

La méthodologie proposée est basée sur un processus de planification urbaine inclusive, intégrale et participative conforme aux réalités dans la gestion des entités territoriales décentralisées (ETD) en RDC avec des résultats tangibles dans un délai raisonnable. L’élaboration des PUR et les solutions d’aménagement préconisées seront basées sur l’implication et la participation de la population locales afin de faciliter l’appropriation et l’adhésion au processus de planification.

Cette approche méthodologique doit intégrer le transfert de compétences et du savoir-faire. L’utilisation des étudiants dans le processus d’élaboration desdits documents est fortement recommandée pour la réalisation de certaines tâches (apprentissage par l’action liée à la formation académique).

De la conclusion des protocoles d’accord

Relativement à cette mission, signalons qu’en août dernier, le Secrétariat permanent du Projet de développement urbain (SP/PDU) a conclu deux protocoles d’accord avec deux structures de l’Etat congolais qui agissent pour la réalisation de la mission à elles confiées par le SP/PDU. Le premier avec le Bureau d’études d’aménagement et d’urbanisme (BEAU), pour un montant total de 319.643,46 dollars américains. Et le deuxième avec l’institut de formation « ISAU ».

Ces protocoles d’accord et leurs annexes définissent les dispositions régissant les rapports entre les parties (le SP/PDU comme agence d’exécution du projet), dans le cadre de la conception des plans urbains de référence (PUR) des quatre villes cibles du projet : Goma, Bukavu, Matadi et Kikwit. Ils sont valables pour une période de 24 mois et susceptibles de mise à jour ou de renouvèlement en fonction des besoins.

Le BEAU est chargé de l’élaboration des Plans urbains de référence (PUR) des villes de Matadi et Kikwit et de deux Plans particuliers déménagement (PPA) au moins par ville. Tandis que l’ISAU est chargé de l’élaboration des Plans urbains de référence (PUR) des villes de Goma et Bukavu et de deux Plans particuliers déménagement (PPA) au moins par ville.

Leurs budgets seront gérés par l’agence d’exécution en étroite concertation avec les deux structures et conformément au manuel d’exécution du projet. Ils permettront la prise en charge du renforcement des capacités (acquisition d’équipements et formations), l’organisation des ateliers et séminaires ainsi que l’édition des rapports finaux.

Ainsi, le BEAU et l’ISAU devront exécuter, dans les règles de l’art, les tâches qui leurs sont dévolues, pendant une période ne dépassant pas huit (8) mois calendaires. Tandis que l’agence d’exécution met à la disposition des deux structures les moyens financiers et matériels nécessaires à la réalisation de la mission qu’elle lui a confiée, conformément aux termes et conditions de ce protocole d’accord.

Signalons par ailleurs que le recours à ces deux structures s’inscrit parmi les objectifs du PDU, notamment l’appui aux agences gouvernementales centrale et provinciale. L’appel à ces deux structures présente plusieurs avantages, selon le projet PDU.

Entre autres, allier les expériences d’un bureau d’études national ayant de longues pratiques et expériences dans l’élaboration des outils de planification urbaine et le suivi de leur mise en œuvre à celles d’une institution nationale de formation des cadres aux métiers d’architecture et d’urbanisme en RDC.

Cet attelage, promu par le PDU, va impacter positivement la maîtrise du processus d’élaboration et les mesures d’accompagnement dans la mise en œuvre ; les réflexions et apports utiles dans la refonte du code de l’urbanisme ; la formation des étudiants ; et l’appropriation et la pérennisation des outils réalisés.

Pour l’atteinte de l’objectif de développement du projet

La justification et l’importance de cette mission, celle de doter chacune des quatre villes phares ciblées par le projet PDU d’un Plan urbain de référence (PUR) n’est plus à démontrer. Cette mission s’inscrit parmi les activités visant à l’atteinte de l’Objectif de développement du projet (ODP).

Les avantages attendus de cette mission peuvent se déclinent comme suit. D’abord, la mise en œuvre satisfaisante des investissements à réaliser en vue d’apporter des réponses appropriées à la demande sociale ; l’amélioration du cadre de vie des populations et faciliter ainsi l’accès du plus grand nombre de citoyens aux services urbains et sociaux de base ; et la maîtrise du développement urbain par des outils de planification et de programmation adaptés alliant la planification spatiale à la planification des investissements urbains.

Mais aussi, alimenter les réf



Autres actualités

Actualités Récentes

REPLAYS

Présentation de l'équipe

RTGA