loader

Double cérémonie de remise et reprise au Sénat et à l’AN: Thambwe s’en va, Mboso s’installe

La journée d’hier a été choisie tant par l’Assemblée nationale que par le Sénat pour procéder à la cérémonie de remise et reprise. Au Sénat, quelle n’a pas été la surprise pour l’opinion nationale de constater que le président déchu, Alexis Thambwe Mwamba est venu lui-même faire la remise et reprise avec le bureau d’âge, accompagné du 2ème vice-président, du rapporteur et du rapporteur adjoint. Pour lui, cette cérémonie est un devoir républicain, et les devoirs républicains sont sacrés.

Et ce, pendant que plusieurs pensaient qu’au regard de la manière dont il a été évincé, il ne se présenterait pas pour faire la remise et reprise. Mais aussi, en tenant compte de la jurisprudence Mabunda, qui avait envoyé son Directeur de cabinet procéder à la remise et reprise avec le bureau d’âge. Après l’échange des documents essentiels et des chaises, Thambwe Mwamba a souhaité bonne chance au président du bureau d’âge. "Bonne chance, président. Votre bureau est là. S'il y a quelque chose, vous m'appelez. Je suis à votre disposition", dit Alexis Thambwe Mwamba. Visiblement surpris, le président du bureau d'âge, Léon Mamboleo lâche : "je vous remercie pour votre spontanéité de répondre à notre invitation". Thambwe Mwamba lui réplique : "c'est un devoir républicain. Les devoirs républicains sont sacrés". Esquissant un sourire, il promet : "on se retrouve à la session de mars".

Soulignons que cette cérémonie au Sénat s’est déroulée sans aucun incident majeur. Au contraire, l’on a assisté à une ambiance conviviale entre les deux parties. Disons aussi qu’après cette étape aussi importante, il ne reste plus qu’au bureau d’âge du Sénat de communiquer le calendrier électoral pour que les nouveaux animateurs de la chambre des sages soient connus.

Samy Badibanga visé par une autre pétition

Mais il faudra encore patienter, car le premier vice-président, le seul rescapé du bureau Thambwe qui a été sauvé de la première pétition, est encore visé par une deuxième pour sa déchéance. Du Sénat, l’on apprend qu’une deuxième pétition a été déposée hier mardi 09 février 2021 au service courrier de cette chambre haute du Parlement, par un groupe de sénateurs, en vue de la déchéance du sénateur Samy Badibanga.

« Nous avons l’honneur de venir par la présente, sur pied des articles 27 de la constitution alinéa 5 et 28 alinéas 2 à 5 du règlement intérieur du Sénat, déposer cette pétition en vue de demander votre déchéance par l’Assemblée plénière du Sénat de votre fonction de premier vice-président du Sénat », a écrit la sénatrice Victorine Lwese à Samy Badibanga.

Il sied de noter que l’huissier de justice a accusé réception de cette pétition signée par des sénateurs pro Front Commun pour le Congo (FCC), dont Evariste Boshab, Francine Muyumba, José Makila et autres.

La balle est donc entre le camp du bureau d’âge du Sénat qui doit incessamment convoquer une plénière, afin non seulement de débattre sur la pétition, mais aussi d’avoir les éléments de réponse de Samy Badibanga. Ce n’est qu’après cette étape que le bureau d’âge peut publier un calendrier, en vue de l’élection et de l’installation du bureau définitif du Sénat.

Le même exercice, c’est-à-dire la remise et reprise  s’est déroulée à l’Assemblée nationale où le bureau d’âge, représenté par les députés Gaël Bussa et Aminata, ont procédé à la remise et reprise avec le bureau définitif.

AN : Le bureau d’âge cède la place au bureau définitif

Les bureaux d'âge et définitif de l'Assemblée nationale ont procédé à la remise et reprise. La cérémonie a eu lieu hier mardi 9 février, dans l'après-midi. Christophe Mboso N'kodia Pwanga est président des deux bureaux. Pour le compte du bureau d'âge, il était assisté des députés moins âgés Aminata Namasia (Questeur) et Gaël Bussa (Rapporteur).

Et pour le bureau définitif élu et installé récemment, il est assisté de Jean-Marc Kabund comme premier vice-président, Vital Banywesize comme 2ème vice-président, Joseph Lembi comme rapporteur et Colette Tshomba rapporteur adjoint. Angèle Tabu et Jean-Pierre Kanefu sont respectivement questeur et questeur adjoint. Le bureau d'âge avait été installé le 8 décembre 2020 à la suite des pétitions signées contre les membres du bureau Mabunda.

« J’ai pris part à la cérémonie de remise et reprise de ce jour entre le bureau d’âge et le bureau définitif de l’Assemblée nationale duquel je suis membre. Ainsi je peux maintenant travailler pour la mise en œuvre des promesses faites à mes collègues ; et cela pour le bien de notre peuple », a écrit le rapport adjoint Colette Tshomba, dans son compte tweeter.



Autres actualités

Actualités Récentes