loader

Le taxi-moto à Kinshasa : facteur d’insécurité ?

Depuis plus de cinq ans Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo connait un nouveau moyen de transport en commun. Il s’agit de taxi motos communément appelé « Wewa » qui signifie « toi » en Tshiluba, faisant allusion l’appellation d’une personne en le tutoyant. Et depuis, les taxi-motos sont devenus une réalité dans la ville de Kinshasa. Ils sont dans tous les coins de rues, dans les artères de la capitale en train de faire le transport en commun. Kinshasa, cette mégapole avec près de 12 millions d’habitants est confrontée au problèmes de transport en commun. Les taxi, taxi- bus et bus qui font le transport en commun paraissent à ce jour insignifiant au regard de la population croissante au jour le jour. Les taxis-motos se sont donc imposés comme un moyen de transport incontournable à Kinshasa et sont à la portée de toutes les bourses et permettent à leurs usagers d’atteindre leurs lieux de déplacements même là où les taxis, taxi-bus et bus ne parviendront pas à atteindre à cause de l’impraticabilité et l’inaccessibilité des certaines artères. Donc avec ce moyen de transport, certains quartiers périphériques sont devenus désenclavés.

 La moto engendre l’insécurité ?

Cependant, au-delà de la contribution de taxi-motos dans le secteur de transport en commun à Kinshasa, des plaintes sont enregistrées dans le chef de la population kinoise concernant certaines bavures causées par les conducteurs des taxi-motos dans les artères de la capitale. Il ne se passe pas un jour sans que l’on enregistre des cas de vols perpétrés par les conducteurs des taxi motos. Ils s’illustrent par des vols des biens des paisibles citoyens.

Leur mode opératoire est connu : Ils sont toujours à deux sur une moto. Dès qu’ils aperçoivent une personne à pied avec un sac ou un objet de valeur, les motards se rapprochent d’elle à grande vitesse et lui ravit ce qu’il a et file à grande vitesse avant de disparaitre dans la nature. Et tous ces forfaits se déroulent la nuit pour qu’ils ne soient pas aperçus. Victime de vol de ses biens par un motocyclistes, Justin Luemba, la quarantaine révolu témoigne :

« J’ai perdu mon ordinateur, mon portefeuille contenant une somme de 250 dollars américains, mon passeport et autres biens de valeurs à cause de vol dont j’ai été victime un jour en début de la soirée vers la gare centrale à mon retour de service. J’attendais mon transport et du coup contre toute attente, j’ai vu un motocycliste venir vers moi. Alors que je croyais venir me solliciter, il est passé derrière moi et m’a arraché brutalement mon sac à dos qui contenait tous mes biens de valeurs et s’est tiré à grande vitesse ». Une accusation rejetée par les conducteurs de taxi motos qui précisent que ce sont des criminels qui utilisent les motos pour causer l’insécurité dans la ville et le mettre sur leurs dos.

Quand les autorités s’en mêlent

De nombreuses plaintes enregistrées concernant l’insécurité que causent les conducteurs des taxi-motos dans la capitale ont poussé les autorités de la Police nationale congolaise à prendre certaines mesures pour limiter leur circulation. En son temps, les autorités de la Police nationale congolaise étaient obligées à restreindre leurs horaires de courses. Il leur était interdit de circuler au-delà de 21 heures. Cette mesure, malheureusement a été décriée non seulement par les concernés, mais aussi par la population qui estime que ceux qui rentrent tard dans leurs domiciles ont besoin des services de ces motocyclistes pour atteindre leurs domiciles. Pour certains observateurs, il suffit simplement de renforcer les mesures de sécurité pour faire face à cela.

Pour plus d’un observateurs avertis, autant que les autorités de la police ont pris des dispositions pour faire face à l’insécurité causées par les voitures taxi ketch qui enlèvent les filles, autant qu’elles doivent aussi renforcer des mesures sécuritaires pour mettre la population à l’abris des vols des conducteurs des motos.   



Société

Autres actualités

La question sur l'origine de la covid-19 n'est presque plus loin d'obtenir une réponse. L'équipe d'experts internationaux de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) chargée d'enquêter sur ladit

Le cimetière municipal de Kimbanseke offre une image vraiment désolante à toute personne respectant la population du fait de son positionnement en pleine cité. Au cimetière de Kimbanseke, situé

Même en plein confinement et tout en respectant les gestes barrières, les députés nationaux de la commission Environnement, tourisme, ressources naturelles et développement durable sont toujours

Le ministre national de l’Environnement et Développement durable a effectué samedi 23 mai courant, une descente d’inspection improvisée de trois ports situés au long du fleuve Congo au niveau

Le 23 mai de chaque année, le monde célèbre la journée internationale pour l’élimination de la fistule obstétricale. En 2020, Cette année, la commémoration tombe dans un contexte mondial d

A la date du 16 mai 2020, le Congo pourrait enclencher le processus de son déconfinement. Pour qu'il en soit ainsi, le pays devrait disposer d'une stratégie non seulement sur le dépistage de masse,

Le 27 avril d’une certaine année naissait une étoile, un Monsieur que Dieu a appelé à des grandes responsabilités en République démocratique du Congo.

L'avenue Kimwenza, est une route principale qui part de l'avenue Victoire à Kikwit, dans la commune de Kalamu. Mais cette artère se trouve dans un état très délabré dans sa partie comprise entre

La fête de la saint Valentin est célébrée le 14 février de chaque année à travers le monde, même si son origine reste au centre d'un grand débat et incertaine. Cette fête dite des amoureux n

Le 14 février de chaque année, l'humanité célèbre la journée internationale de sensibilisation aux cardiopathies congénitales. Instituée par l'association américaine " congénital heart info

L'Organisation mondiale de la santé, l'OMS, déclare que la maladie à virus Ebola à Beni, à l'Est de la République démocratique du Congo, constitue toujours une urgence sanitaire mondiale.

Alors que le nombre de décès de la pire épidémie de rougeole au monde sévissant en République Démocratique du Congo (RDC) dépasse le seuil de 6000, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a

La mort, toujours elle, vient arracher une fois de plus à notre affection le confrère Laurent Lukengu, correspondant du Journal L’Avenir à Tshikapa.

Sur les 29 zones de santé reparties dans les trois provinces touchées par l’épidémie de la maladie à virus Ebola, 24 n’ont plus déclaré la présence du virus Ebola depuis plus de 21 jours,

Pour résoudre la problématique des constructions anarchiques en Rdc, qui sont à la base des inondations constatées çà et là et de l’éboulement des terrains, Pius Muabilu Mbayu Mukala, minist

Situé sur le croisement des avenues huilerie et colonel ebeya, appartenant à Érick Ngwasuma, ce temple de divertissement à Kinshasa vient d'être consumé par un feu d'origine inconnue jusque-l

Depuis le début de la saison de pluie dans la ville de Kinshasa, dans la partie Est, particulièrement dans la commune de Kimbanseke et N’Djili des routes sont des états impraticable avancée. La

La première soirée de gala de bienfaisance, vendredi 1er novembre courant à Kinshasa par COSEL/RDC, a porté sur l’appel des fonds. La finalité était de soutenir la réhabilitation du pavill

En vue de palier aux différents problèmes que connaissent ces derniers temps les conducteurs des mototaxis dans la ville province de Kinshasa, le directoire national de l’Absl Grand Kasaï Fondat

Depuis plus de cinq ans Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo connait un nouveau moyen de transport en commun. Il s’agit de taxi motos communément appelé « Wewa » qui si

Kinshasa, la capitale de la République Démocratique du Congo compte près de 350 mille conducteurs professionnels de moto, selon l’Hôtel de ville. Ils sont dans le transport public à travers tou

Le ministère des Classes Moyennes, Petites et Moyennes Entreprises, Artisanat a procédé ce mercredi 30 octobre 2019 à Kinshasa au lancement officiel des activités de l’Autorité de Régulation

Le Secrétaire général de l'Enseignement primaire, secondaire et technique, Jean-Marie Mangobe en mission á Mbandaka, a sensibilisé les promoteurs des écoles privées sur la gratuité. Les partic

Dans le cadre de la journée des Nations-Unies célébrée jeudi 24 octobre 2019, plusieurs activités dont les conférences dans différentes universités ; des descentes sur terrain pour sensibilis

La journée mondiale de lutte contre la poliomyélite a été aussi célébrée ce 24 Octobre en Rdc.objectif, mobiliser et impliquer les communautés et les decideur à s'engager pour mettre fin à l

La Communauté Africaine célèbre, le 21 octobre de chaque année, la Journée africaine des Droits de l’Homme, réunie en sa 5éme Session Ordinaire à Benghazi (Libye) du 3 au 14 avril 1989 la C

Le marché central de Kinshasa vit une nouvelle ère, celle où la question de la salubrité quotidienne figure désormais dans l’ordre des priorités. Il nous revient que cette dynamique est insuf

Dans la ville-province de Kinshasa, des maraichers et la population dans l’ensemble appellent provincial de l’agriculture, pêche et élevage Kanza-ne-Kongo à s’impliquer dans la création d’

Après ces deux dernières pluies qui se sont abattues sur Kinshasa, des dégâts enregistrés sont énormes. Il est à observer que des demi-parcelles de Kinshasa, vendues sans respect des normes en

Alors que s’ouvre cette semaine à Lyon en France la conférence des donateurs du Fonds Mondial contre le VIH SIDA, la tuberculose et la malaria, destinée à mobiliser les financements pour lutter

Dans le cadre de la journée internationale de contraception, il est à remarquer des filles dans la ville de Kinshasa arrêtent avec l’école avant l’année terminale. Suite à une grossesse impr

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) suit de près la situation sanitaire en Tanzanie et cherche à obtenir de plus amples informations sur des signalements non officiels de cas de maladie fé

En marge de l’introduction au mois d’octobre prochain du 2ème vaccin, d’Ad26-ZEBOV GP contre la maladie à virus Ebola dans l’Est de la RDC, il s’est ouvert une formation des formateurs d

Dans une communication, le ministre des Transports et Voies de Communication, Didier Mazenga Mukanzu constate que depuis un certain temps, l’on assiste à la recrudescence des accidents et incidents

En séjour en Afrique depuis la semaine dernière, précisément en RDC, au Rwanda et en Ouganda, le secrétaire à la santé et aux affaires sociales des Etats-Unis, M. Alex Azar a tenu une confére

Sous le Haut patronage de Son Excellence Monsieur Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, Président de la République, Chef de l’Etat, le Ministère de la Santé, en collaboration avec ses partenaires

Le ministre d’Etat, ministre de la Justice et Garde de Sceaux, Maitre Alexis Thambwe Mwamba a déclaré il y a peu, parlant notamment de la vague d’évasions de prisons, que la situation était so

« Les agriculteurs familiaux ont besoin de politiques publiques et de cadres juridiques appropriés qui leur permettront de s'adapter et de prospérer dans un environnement en constante évolution et

Les résultats des Examens d’Etat (Exétat), édition 2018-2019 pour la ville province de Kinshasa ont été publiés le mardi 16 juillet 2019. Les épreuves écrites des examens d’Etat 2018-2019

En RDC, et particulièrement dans la ville province de Kinshasa, des enfants de 10 ans révolus n’ont plus de temps des vacances. Durant les deux petits mois de repos que leur confère le calendrie

C'est un secteur de développement aux enjeux sous-estimés : la malnutrition infantile. En RDC, 42% des enfants souffrent d'un retard de croissance dû la plupart du temps à ce fléau et décèdent

Actualités Récentes

REPLAYS