loader

RDC : le Gouvernement appelé à doter le pays d’une vision minière nationale claire

« Le Code minier n’est pas une vision minière de la République démocratique du Congo. Il existe des lois minières, mais le pays ne s’est pas encore doté d’une vision nationale en ce qui concerne le secteur minier », a déclaré ce lundi Me Jean-Claude Katende, coordonnateur national de la « Coalition Publiez ce que vous payez » en Rdc. voilà pourquoi, cette plateforme de la Société civile recommande donc au Gouvernement congolais de doter le pays d’une vision minière nationale claire.

La campagne « Publiez ce que vous payez » est une plateforme de l’Organisation de la Société civile, dont le travail principal c’est de s’assurer que les ressources naturelles de la République démocratique du Congo sont gérées de manière responsable et transparente. C’est dans ce cadre qu’elle a mené une étude sur la Vision minière africaine (VMA).

Cette VMA a été adoptée en 2009 par l’Union africaine avec pour objectif principal de donner un cadre qui permet aux pays africains de pouvoir gérer leurs secteurs extractifs de manière responsable et dans la transparence. Elle repose sur six piliers importants : le régime fiscal et gestion des revenus ; le système d’informations géologiques et minérales ; le renforcement des capacités humaines et institutionnelles ; la mine artisanale et à petite échelle ; le lien entre les investissements et la diversification ; et les questions environnementales et sociales.

Et l’étude de la « Coalition Publiez ce que vous payez » a porté sur ce sixième pilier de la VMA. Elle a été menée à travers le pays pour voir si la VMA était en train de se mettre en œuvre en RDC.

 « L’exploitation des mines apporte toujours des problèmes environnementaux, mais aussi des problèmes sociaux. Il y a notamment des questions de pollution, des maladies dans le secteur des mines », a fait remarquer le coordonnateur national de la « Coalition Publiez ce que vous payez » en RDC, Me Jean-Claude Katende.

Au regard des résultats de cette étude, un certain nombre de recommandations ont été formulées. La « Coalition Publiez ce que vous payez » demande d’abord au Gouvernement de doter la République démocratique du Congo d’une vision minière nationale claire.

Mais aussi que l’Etat congolais renforce les capacités des parties prenantes du secteur minier et de l’administration sur la Vision minière africaine (VMA). Et qu’il finalise la réforme de l’aménagement du territoire en cours. La Coalition recommande aussi que le Gouvernement de la RDC exige, surveille et applique le plan de santé, de sécurité et d’environnement au travail.

Elle demande aussi que des études d’impact auprès des entreprises avant tout projet minier, avec la participation effective des communautés, soient réalisées.

Au Parlement de la République, la Coalition Publiez ce que vous payez demande de faire le suivi de la mise en œuvre de la Vision minière africaine ; de finaliser et d’adopter la loi sur l’accès à l’information ; d’exercer des contrôles et les suivis de la mise en œuvre des processus de délocalisation et relocalisation, et aussi les processus de mise en œuvre des cahiers de charge.

« Dans la plupart des cas, quand les communautés sont délocalisées, on se rend compte que l’Etat est plus du côté des entreprises que de celui des communautés. Ce qui n’est pas normal ! », a dénoncé Me Jean-Claude Katende.

A la Société civile, la « Coalition Publiez ce que vous payez » demande d’organiser des débats publics avec des médias, sur les questions environnementales et sociales du secteur minier. Elle demande aussi l’organisation des tribunes d’expression populaire pour permettre aux autorités, à la Société civile et aux communautés locales de pouvoir discuter sur les questions sociales et environnementales.

Il est aussi demandé à la Société civile de vulgariser à grande échelle le Code minier de 2018 et son Règlement minier, ainsi que la vulgarisation de la Vision minière africaine auprès des populations et d’autres parties prenantes du secteur extractif.

Des résultats de l’étude

L’objectif de cette étude sur la VMA était tout simplement d’évaluer le niveau de domestication des exigences de la Vision minière africaine en République démocratique du Congo. La recommandation avait été faite par l’Assemblée générale de l’Union africaine pour que chaque pays mette en œuvre la Vision minière africaine.

Le deuxième aspect de cet objectif, a dit Me Katende, c’est aussi de promouvoir le débat public sur l’alignement de la République démocratique du Congo par rapport à ces exigences de la VMA, surtout en poussant le pays à avoir sa propre vision minière. « Parce que la RD Congo, quelles que soient les lois que nous avons sur le secteur minier, n’a pas encore de vision minière », a-t-il déploré.

Signalons que cette analyse était principalement documentaire, c’est-à-dire qu’il fallait examiner les lois et règlements de la République démocratique du Congo pour voir si effectivement ces lois contiennent des indications sur les recommandations de la VMA. En ce qui concerne les résultats de cette étude, celle-ci démontre que le niveau de domestication des exigences de la VMA au sein du dispositif institutionnel, légal et réglementaire du secteur minier en RDC est évalué. Et les recommandations ont été formulées.

Après l’analyse des documents récoltés, l’étude fait constater que 84 % des actions liées à la gouvernance du secteur environnemental et social ont été réalisées par la République démocratique du Congo. « Cela veut dire en d’autres termes que 84 % des actions qui ont été demandées à la République démocratique du Congo par rapport aux recommandations de la VMA en rapport avec la gouvernance du secteur environnemental et social, ont été réalisées », a commenté Me Jean-Claude Katende.

Par contre, 13 % de ces actions n’ont pas été réalisées, et 3 % sont en cours de réalisation, indique cette étude.

De la motivation de travailler sur l’axe environnemental et social

En République démocratique du Congo, la « Coalition Publiez ce que vous payez » a choisi de travailler sur ce dernier axe environnemental et social de la Vision minière africaine, « parce que ces questions touchent directement ou indirectement à des millions des communautés dans des zones d’exploitation minière », a précisé Me Jean-Claude Katende.

« La question environnementale et sociale est une question de préoccupation pour nous, parce que les mines sont exploitées presque dans tout l’ensemble de la République démocratique du Congo. Et que les problèmes posés à l’environnement et au social sont des questions très importantes », a-t-il ajouté.

Deuxièmement, a-t-il martelé, c’est parce que la « Coalition Publiez ce que vous payez » a déjà travaillé sur la question liée aux dépenses sociales. « Les dépenses sociales sont toutes ces dépenses que les entreprises minières engagent pour le développement des communautés. Nous avons aussi eu à travailler sur le cahier des charges, ce document que les communautés et les entreprises



Province

Autres actualités

L’Organisation internationale de la Francophonie est endeuillée. Elle vient de perdre le secrétaire général de la Conférence des Ministres de la Jeunesse et des Sports des pays ayant la langue

Délabrée depuis 6 ans, l'avenue Victoire dans son tronçon Kasa-Vubu et Éthiopie vient d'être réouverte à la circulation.

Après consultation avec la ministre de la Fonction publique, Yolande Ebongo, la Direction générale des douanes et accises, DGDA, annonce qu'elle a repris le processus de recrutement suspendu il y a

Le Président de l'Assemblée provinciale de Kinshasa, son vice-président, également le rapporteur adjoint et le questeur de cette institution, ont déposé une plainte ce samedi 25 Avril 2020 au Pa

Le député national honoraire Ne Maunda Nsemi vient d'être arrêté ce vendredi 24 Avril par la police nationale congolaise ville de Kinshasa. Il serait poursuivi pour plusieurs chefs d'accusation

Au total 5 922 (cinq milles neuf cents vingt deux) sacs, soit, plus de 296 tonnes du riz du programme alimentaire mondial (PAM) jugés impropres à la consommation par l'Office congolais du contrôle

Le gouverneur de la ville province de Kinshasa insiste que le port des masques est obligatoire. Gentiny Ngobila Mbaka déclare que la mesure n'est pas prise par plaisir, mais il s'agit de lutter contr

Une équipe composée de quelques membres du gouvernement arrive ce mardi 21 Avril dans la ville d'Uviru au Sud-Kivu, en vue d'apporter une aide humanitaire aux victimes de la pluie diluvienne qui s'e

Le gouverneur de la ville de Kinshasa Gentiny Ngobila Mbaka a tenu ce lundi 20 Avril 2020 une réunion avec les responsables des supermarchés et épiceries installés dans le centre ville. L'Obje

Tout est parti lors d'une interview télévisée que le gouverneur de la ville province de Kinshasa Gentiny Ngobila MBAKA a accordée aux journalistes de l'équipe nationale composée notamment de Syl

« Le Code minier n’est pas une vision minière de la République démocratique du Congo. Il existe des lois minières, mais le pays ne s’est pas encore doté d’une vision nationale en ce qui co

Profitant de son séjour dans la ville de Lubumbashi, l'ambassadeur de la République islamique d'Iran monsieur Mohammad Javad SHARIATI, a eu un tête à tête ce jeudi 20 février 2020 avec le vice g

Le début des travaux de réhabilitation de différents collecteurs de la ville de Kalemie a bel-et-bien eu lieu ce lundi 10 février en présence de plusieurs autorités provinciales et de représent

Le ton n'est pas clément en ce jour du 13 janvier 2020 à l'Alliance des Nationalistes pour la Démocratie et l'émergence du Congo. Jean-Calvin Luseyi Mbweso, président national du parti, dans une

Depuis la naissance d’un bébé gorille le 8 janvier courant au Parc national des Virunga, la famille des gorilles dénommée Nyakamwe, compte désormais 14 membres. La mère gorille nommée Bavuhat

« L’action décrétée par le Président de la République Félix Tshisekedi suppose des moyens. Ils sont prévus dans le budget de l’Etat. Il convient de les mobiliser en maximisant les recettes

Vingt-quatre orpailleurs sont morts dans l'éboulement samedi d'une mine d'or en Ituri, dans l'est de la République démocratique du Congo, où des pluies diluviennes ont récemment été enregistré

Velly Nkongolo, conseiller en charge des réformes numériques au ministère des Postes, Télécommunications et Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication a, sur ordre du ministre

La Rdc de par sa forêt équatoriale est le deuxième poumon du monde et possède 55% des eaux douces. La coalition Rainforest qui lutte contre le réchauffement climatique plaide pour le vote au Parl

Le président de la République Démocratique du Congo, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a par ordonnance présidentielle élevé en dignité de commandeur de l’ordre national le père Léon de S

Les festivités de l’an 1 du Centre Elikia, sis quartier Kimbondo dans la commune de Mont-Ngafula ont été honorées, samedi dernier, de la présence de Mme la ministre déléguée aux Affaires soc

Le ministre de l'Environnement et Développement durable, Me Claude Nyamugabo Bazibuhe a effectué mercredi 30 octobre dernier, une descente sur le terrain dans deux établissements et services releva

L’UNFPA, Fonds des Nations Unies pour la Population a repris la cascade de formations des sages-femmes en Prévention et Contrôle des Infections (PCI) dans les maternités et la mise en place du sy

C'est depuis le 7 août que les professeurs de l'UPN ont seché le site universitaire pour revendiquer leurs droits.

La fondation Clément Kitengye Kisaka ( CKKISAKA) a participé, le vendredi 18 octobre dernier, aux préparatifs des journées dédiées aux Bienheureux Anuarite et Bakanja. Cette fondation y était

Ce mercredi 23 octobre 2019, en fin de soirée, le comité directeur du Grand Kasaï Fondation (GKF), sous la conduite de son président national, nouvellement élu en remplacement de Denis Kambayi, l

Le ministre de l'Environnement et Développement durable, Me Claude Nyamugabo Bazibuhe a procédé le lundi 21 octobre courant dans la matinée, au lancement officiel de l'atelier régional sur la jus

La réunion d’urgence des experts des Etats membres de la Conférence internationale sur la Région des Grands Lacs (CIRGL) sur la maladie à virus Ebola, tenue les 11 et 12 octobre 2019 dans la cap

La route Bakita débouchant à la cité de Kalemie pourrait tout prochainement connaître les travaux de modernisation. Le gouverneur de province Zoé Kabila a visité ce tronçon routier. Par la m

La députée nationale Eve Bazaïba est très motivée à relancer le débat autour de la proposition de loi portant protection et promotion des droits des personnes vivant avec handicap (PVH), étant

L' asbl Bana Kin vient d'exprimer sa volonté d' accompagner le gouvernorat provincial de Kinshasa dans la mise en oeuve de l' opération Kinshasa bopeto dont le lancement qui sera lancée bientôt.

Le Directeur général de la Direction générale des recettes Provinciales du Kasaï à, au cours de la plénière de l'Assemblée Provinciale, annoncé la démission de son poste au grand étonneme

Actualités Récentes